Temps de lecture:2 Minute, 52 Seconde

La Z8 est un roadster de grand tourisme du constructeur automobile allemand BMW. Présentée en 1999, elle est commercialisée de 2000 à 2003. Roadster au look « néo-rétro » inspiré de la BMW 507 de 1956 et préfiguré par le concept-car Z07, la Z8 est un modèle prévu pour devenir le nouveau sommet de gamme BMW de l’époque. Les derniers exemplaires sont produits en série limitée par BMW et Alpina sous le nom de BMW Alpina Roadster V8. Le nom de code est E52.

En juin 2002, le constructeur et préparateur allemand Alpina commence la production d’une série limitée de 555 exemplaires de la BMW E52. Si la production de la BMW Z8 pour le marché américain est arrêtée en novembre 2002, la production de la E52 continue avec l’Alpina Roadster V8 jusqu’en octobre 2003. 450 exemplaires de la BMW Alpina Roadster V8 ont été réservés et vendus par BMW aux États-Unis (il s’agit du premier modèle BMW Alpina vendu en Amérique du Nord) et les 105 autres exemplaires ont été vendus par Alpina en Europe et au Japon.

La BMW Z8 Alpina Roadster V8 au Goodwood Festival of Speed 2018

La Roadster V8 est voulue plus orientée grand tourisme que la Z8, avec un plus grand confort et une transmission automatique permettant une conduite plus détendue. La Roadster V8 devait à l’origine être motorisée par le moteur V12 S70 en version Alpina, mais le compartiment moteur était trop petit. Le moteur V8 de la BMW M5 ne convenait pas non plus à une transmission automatique. Issus de l’Alpina B10 V8 S, le moteur V8 M62, délivrant 375 ch et 520 N m de couple, et la boîte automatique à 5 rapports, ont finalement été retenus.

Lire...  The Monster X : un monstrueux pickup Mercedes classe X dédié à la performance sur piste signé Carlex Design

Des amortisseurs plus souples sont utilisés de même que les jantes Alpina Dynamic de 20 pouces, avec des pneus conventionnels, au lieu de pneus run-flat. La vitesse est limitée électroniquement à 260 km/h contre 250 sur la Z8 ; la voiture pourrait être instable au-delà de cette vitesse à cause du manque d’appendices aérodynamiques.

Quelques modifications sont apportées à l’intérieur, avec l’utilisation d’un cuir plus souple, des fonds des compteurs centraux bleus, l’ajout d’un compteur indiquant le rapport face au conducteur, l’ajout d’une plaque avec le numéro d’exemplaire et un volant équipé de boutons permettant de changer manuellement de rapport (système Switch-Tronic).

La production se fait en plusieurs étapes. La structure en aluminium est légèrement adaptée pour accueillir la boîte automatique et est produite dans l’usine BMW de Dingolfing. Les moteurs sont fabriqués à la main dans l’usine Alpina à Buchloe. L’assemblage de la carrosserie, du moteur et de la transmission est réalisé dans un atelier dédié de l’usine BMW de Munich. Les voitures presque terminées sont envoyées à Buchloe où sont montés les éléments Alpina et les voitures terminées sont contrôlées et approuvées avant la livraison.

La BMW Z8 testée par Top Gear

Dans Top Gear, Jeremy Clarkson considère le comportement de la BMW Z8 comme étant mauvais pour une telle voiture et considère que l’Alpina ne fait pas mieux même si elle est plus orientée grand tourisme. Le Stig noir arrive cependant à réaliser un temps identique à celui d’une Lamborghini Murciélago avec une Alpina sur la piste d’essai de Top Gear.

Lire...  La Porsche Cyber 677 2023 : une époustouflante 911 rétro-futuriste signée Paul Breshke
VOUS AVEZ PEUT-ÊTRE MANQUÉ...

Abonnez-vous à ce site par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

RECHERCHER SUR LE SITE

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *