Temps de lecture:2 Minute, 17 Seconde

L’Energy Observer est un nouveau navire électrique révolutionnaire alimenté par des énergies renouvelables et produisant de l’hydrogène sans carbone à partir de l’eau de mer. Ce nouveau navire révolutionnaire n’émet ni gaz à effet de serre ni particules fines, ce qui en fait une option véritablement écologique pour les voyages maritimes.

L’Energy Observer est un bateau qui a été mis à l’eau en 2017 à Saint-Malo, en France. Il est conçu pour présenter les technologies qui soutiendront les réseaux énergétiques de demain. Ces technologies sont efficaces et peuvent être utilisées à grande échelle. L’équipe d’Energy Observer fera la promotion de ce modèle lors d’une tournée mondiale.

Ce voyage de six ans permettra de tester la technologie embarquée dans des conditions extrêmes et de faire naviguer le premier bateau autonome en énergie autour du globe. L’équipage sera mené par Victorien Erussard et Jérôme Delafosse. C’est un défi à la fois humain et technologique qui repoussera les limites du possible.

Le projet Energy Observer est propulsé à l’hydrogène, c’est pourquoi Toyota Motor Europe est impliqué. L’hydrogène présente un avantage de poids significatif par rapport au stockage par batterie et est également essentiel pour surmonter le problème de l’approvisionnement énergétique intermittent sur terre et sur mer.

Lire...  Nouveau Toyota Sequoia Capstone 2023 : Le SUV le plus luxueux de la marque nippone en détail

Après avoir fait le tour de la France en 2017, l’Energy Observer est désormais en Méditerranée et atteindra l’Europe du Nord en 2019. L’objectif du navire est d’atteindre Tokyo à temps pour les Jeux Olympiques de 2020.

Victorien Erussard, fondateur et capitaine d’Energy Observer, a déclaré qu’il était ravi d’avoir Toyota Motor Europe à bord pour la mission. Il a expliqué qu’ils partagent tous les deux la vision de l’hydrogène comme clé pour accélérer la transition énergétique – une vision qu’ils veulent voir se concrétiser jusqu’aux Jeux olympiques de 2020 à Tokyo.

Matt Harrison, vice-président des ventes et du marketing de Toyota Motor Europe, a exprimé son enthousiasme pour l’initiative Energy Observer, félicitant l’équipe derrière pour son dévouement. Il a poursuivi en disant que le projet est un excellent exemple des nombreuses utilisations pratiques de l’hydrogène qui peuvent être développées alors que nous nous dirigeons vers une société basée sur l’hydrogène.

Toyota travaille sur la technologie de l’hydrogène depuis 20 ans et a effectué des tests approfondis pour s’assurer qu’il s’agit d’une alternative de carburant viable. L’hydrogène a l’avantage de pouvoir être ravitaillé rapidement, a une longue autonomie et ne produit aucune émission. La voiture Mirai de Toyota est alimentée à l’hydrogène, et l’entreprise envisage également de l’utiliser pour alimenter des bus, des camions et des chariots élévateurs.

Lire...  L'Alfa Romeo Giulia GTAm 2022 : une sacrée bête de piste italienne de 540 ch, homologue pour la route

L’équipe d’Energy Observer réalisera une série documentaire sur les solutions durables dans le monde, qui sera diffusée sur la chaîne de télévision Planète+ à l’automne prochain. La série sera également partagée sur les réseaux sociaux.

VOUS AVEZ PEUT-ÊTRE MANQUÉ...

Abonnez-vous à ce site par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

RECHERCHER SUR LE SITE

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *